10 octobre 2017

L'humain

"J'ai toujours été passionné par l'humain et l'humain, on le trouve d'abord en soi."
Charles Juliet, D'une rive à l'autre / édition Diabase 2012

Posté par supermaina à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2017

Les images de Maina sont des rencontres, simples en apparence et insaisissables à la fois. Présences minuscules ou géantes, elles convoquent les silhouettes d'une humanité fragile.
Jouant à cache-cache entre des textures de couleur et les vibrations d'une nuit infinie, elles portent la mémoire de nos sensations premières, de la même façon que les rêves.
C'est un univers irrigué d'immensité, où se rejouent les vertiges archaïques de l'origine du monde .
Des picotements d'émotions en constituent la trame d'où peut surgir la rencontre de cet autre qui nous échappe car il n'est rien d'autre que le reflet de nous-mêmes.

Citlali, avril 2017

Posté par supermaina à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2014

mes images

Mes images ne sont pas légères. Peut-­être naïves mais pas légères. Elles sondent la profondeur. Elles questionnent la place de l'être humain sur terre, le rapport du soi au monde. D'où la solitude, la densité à fleur de peau qui en ressort. Soi face à l'inconnu et à l'immensité, face aux mystères de la vie et aux questions existentielles. Elles sont le reflet d'un cheminement profondément intime.

Le dessin, expressif et maladroit, puise à une multitude de sources, culturelles, graphiques, géographiques. Il se nourrit de ce qu'il rencontre en chemin, et est enrichi par l'état émotionnel de l'instant présent, par ma sensibilité et mes mémoires affectives. J'aime le mot syncrétisme; à l'image de la culturelle brésilienne qui s'est nourri de multiples traditions culturelles. C'est comme cela que j'envisage la création. Se nourrir pour donner naissance à de nouvelles images, comme une gestation et digestion de ce qui nous constitue.

Maina, septembre 2013

Posté par supermaina à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2014

"Les images de Maina sont singulières. Elles sont presque une expérience intime, un face à face avec soi-même, un miroir. Derrière les couleurs vives, un graphisme brut, primitif, des corps et visages transformés, les images dégagent notre humanité ou… notre animalité ? Hors les normes, l'artiste cherche sa place et nous offre, non pas par nombrilisme mais avec générosité, les visions de ses profondeurs et son cheminement intime. Un voyage de cœur à cœur.

Au-delà des solitudes, des spirales, des ventres, des cris, le travail de l'artiste créé des liens, il offre une ouverture."

Céline Sonnard, octobre 2013

Posté par supermaina à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2013

textes souterrains

83804489_o

plus de textes de Céline par ici

 

Posté par supermaina à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2011

Langage du corps…

"Une oeuvre composée de dessins au pastel gras et crayons de couleur où domine un trait coloré et naïf. Il y a quelque chose d'à la fois léger et grave dans ces oeuvres…"
Ouest-France - juin 2009

"L'ensemble, très cohérent, dégage une impression d'énergie, d'enthousiasme et d'humanité. " La découverte de la danse africaine et de l'art africain, étant enfant, a été pour moi une vraie révélation, ma porte d'entrée vers l'art ... ", explique-t-elle. Elle ajoute : " En démarrant mes études en art appliqué, j'ai appris la puissance et l'importance du geste, geste sensible et expressif, chargé d'humanité, d'énergie. Je pouvais enfin me connecter à ce que la danse m'avait enseigné ".   
Penhars info - mars 2011

"Ses figures rieuses, sous-titrées d'expressions ou de mots en breton. Ces formes qui s'enroulent, ces Rois aux drôles de couronnes, ces portraits qui émettent des mots aux couleurs de l'arc-en-ciel. "
Éliane Faucon-Dumont / Le Télégramme - mars 2011


Posté par supermaina à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2011

treuzfurmadur / transformation

"L'oeuvre extérieure est le symbole ou le reflet d'une oeuvre intérieure. Transformer la matière c'est aussi se transformer soi-même. A chaque avancée intérieure correspond une modification de l'oeuvre réalisée, dans le sens d'un enrichissement, d'une maturation."

Les jardins du feu - 2011 - Jean-Claude Bessette, poémailleur

Posté par supermaina à 19:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Leunded ar vuhez

leunded_ar_vuhez

J'ai fait le rêve de toute une vie
je faisais partie
moi aussi du chemin
et j'étais belle
sans âge
et je ne savais plus rien
et beaucoup plus encore

…………………….

J'ai fait le rêve d'une vie entière
le temps d'un pas
un pas guidé    inspiré        un pas soufflé
un pas calé au rythme de l'univers

J'ai fait le rêve d'un pas infini

Et je n'en finissais pas d'être moi
pour toujours
ancrée et céleste

La voie était ouverte


texte de Céline Sonnard

Posté par supermaina à 13:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Menez-tan

menez_tan

Mon volcan en furie
Pourquoi éclates-tu ainsi mon être
Mes yeux sont des soleils vides
Mes larmes de brûlantes cicatrices
qui enflamment les plus douces prairies

Mon âme en furie
Pourquoi fouilles-tu ainsi
jusqu'aux racines de mes tripes
Mon oeil fou ne vois-tu plus rien
que la sourde douleur de nos vies de solitudes

Mon volcan en furie
Pourquoi fauches-tu mes fleurs de printemps
et les masques qui n'y peuvent plus rien !
Tu es seul maître de mon éclatante folie
Tout en moi est incendiaire

Sache-le !
Ma tristesse déchire tout autour

Ça crève les yeux
Ça crève les yeux

Ça crève les yeux

 

texte de Céline Sonnard

Posté par supermaina à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Kav

kav

Au fond
Tout au fond

Illumine le masque mutique de nos espérances
Une pleine lune assoiffée de ses mystères
Quelles sont ces étrangetés si difficiles à regarder
Quand serons-nous ces héros du sublime

………….


Au fond
Tout au fond
Se terre malgré tout la lumière


texte de Céline Sonnard

Posté par supermaina à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]